La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Mme Nicole Gareau, directrice générale

Mot de la direction:

Chers membres, usagers, partenaires et bailleurs de fonds du Regroupement des handicapés visuels des Laurentides,

Déjà plusieurs mois d’écoulés depuis mon arrivée au regroupement, en octobre 2018. La charge de travail qui m’attendait était importante et demandait des correctifs urgents et immédiats. Évidemment, nous savons tous que de tels changements ne se réalisent pas sans heurter certaines personnes, qui résistent fortement devant ce genre de changements. Le changement fait toujours peur.

Je me suis tournée vers vous, afin d’apprendre, comprendre et connaître VOS besoins, VOS attentes et VOS objectifs, parce que VOUS ÊTES le Regroupement des handicapés visuels des Laurentides. Je ne suis que l’instrument qui met en place les actions et trouve les moyens pour appliquer les couleurs afin que vous puissiez vous reconnaître dans votre organisme, en respect avec la mission pour lequel il reçoit son financement.

Je m’efforce de saisir la complexité de vos réalités, d’identifier les meilleures stratégies possibles, avec des moyens financiers restreints, pour articuler et mettre en place des actions constructives et inclusives alors que notre regroupement se retrouve en eau trouble.

Patients et généreux, vous m’avez partagé vos difficultés, vos angoisses, vos besoins, vos idées, vos projets et vos ambitions pour le regroupement.

Le RHVL a plus que jamais sa raison d’être, avec une population vieillissante, les difficultés à recruter du personnel qualifié, qui affecte aussi les services du CISSS des Laurentides, qui compose avec des bris de services pour la clientèle, surtout dans les municipalités éloignées, qui bénéficient de peu de services. Service de première ligne, le RHVL doit être à la hauteur et devenir la ressource incontournable des Laurentides, lorsqu’on parle de handicap visuel. 

 

Comme vous le savez, nous ne pouvons y arriver seul. Vous, nos partenaires, l’entreprise privée, nos élus, prenez avis que je vous interpellerai tous ! Le passé est derrière nous et laissons-le où il doit rester, derrière ! La synergie du travail d’équipe, sur l’ensemble du territoire des Laurentides doit avoir des retombés positives sur la vie de ceux et celles qui, de zéro à cent quinze ans, vivent isolés, sans services, dans les villes et les villages des Laurentides.

Partager via un média social